Étude de cas: diagnostic ayurvédique

Etude de cas astrologie ayurvédique Shitada (gingivite)

  • Date de la consultation : Le 4 Juin 2022
  • Nom et Prénom : XXXXX XXXXX
  • Age : 50 ans
  • Antécédent: hydroa vacciniforme (une des formes les plus rares de photosensibilité/ maladie de peau) à l’enfance entre 6 et 8 ans. Localisé sur le visage et oreilles (zone kapha).

Fin de la maladie après le 15 Mai 1990 : manifestation du parivarthana yoga entre la Maison 11 et 12 (Vénus/ Mercure).

  • Compléments alimentaire : « auto médication » en herbe médicinal : curcuma + poivre noir + gingembre
  • Substance à usage récréative : vin
  • Raison de la consultation : infection de la gencive (gingivite).
  • Pratique physique : oui intensivement.
  • Profession : professeur de natation

Rogi pariksha/ Jyotish

  • Gnatikaraka: Lune (Rasa dathu)
  • Saturne brulé (astha) par le Soleil : Saturne (Mamsa dathu). La peau en fait partie.
  • Jupiter rétrograde: bodhaka kapha dans cet exemple précis.
  • Vénus rétrograde conjoint à Mars: Shura dathu vicié par pitta/ Kapha crée une alliance avec Rakta Dathu.
  • Vimsottari dasha au 4 Juin 2022: Rahu/ Jupiter/ Rahu
  • Aristha Banga Yoga : favorable à l’ayurveda.

Saptamsha (D6) : J’utilise ce varga (graphique) uniquement pour confirmer une idée.

  • Mars en chute: Pitta dans rasa dathu
  • Lune exaltée
  • Conjonction Soleil Saturne en Capricorne: hydroa vacciniforme
  • Signe de la Balance affligé: Shukra dathu à surveiller.

Rogi pariksha: Asthavidha pariksha

  • Personne sujet aux carries, la gencive se rétracte et la langue est sensible au goût acide (amla) et piquant (katu).
  • Saignement des gencives au brossage des dents.
  • Infection de la gencive.
  • Langue rouge.
  • Salivation excessive.

Nadi (pouls)

 

Jivha (langue)

Rouge

Mala (déchets)

 

Mutra (urine)

Colorée

Shabda (son)

+ aigu

Sparsha (touché)

Ushna

Druka (yeux)

 Sécheresse

Akruti (proportions)

 

Rogi pariksa : Dashvidha pariksha

Prakriti

Pitta/ vata

Vikriti

Kapha/ Kaphavruta vata

Vyayam Shakti/ bala

Natation, yoga

Aahara Shakti/ agni

Jatharagni visham

Vaya (âge)

ok

Sattva (esprit)

Sattva/ tamas

Satmya (dravya crée l’équilibre)

 

Asatmya (dravya crée le déséquilibre)

Dravya katu, amla

Saratva* (état des dathu)

Avara

Samhana* (forme physique)

Pravara

Pramana*

Madhyam

Kala

Ushna

 

*Pravara – supérieur/fort
  Madhyam – moyen ou modéré
  Avara – faible ou inférieur

 

ascendant en astrologie sidérale

Rog Pariksha Jyotish

  1. Gnatikaraka (Lune) donne à la personne une fragilité vers le rasa dathu (tissu lymphatique). Dès lors qu’il y a un débordement des dosha, il est fort probable qu’il se forme une alliance avec ce tissu (doshadushyasmmaruchana).
  1. Période dasha qui nous intéresse particulièrement ici : la période bhukti (Jupiter) dans le lieu de swadhisthana chakra et relié à bodakha kapha (lubrification de la bouche).
  1. Au niveau des transits, nous avons Jupiter + Mars + le drishti (regard) de ketu (du thème natal) dans la constellation du Poissons. Kapha de Jupiter donne un terran favorable à la prolifération de bactéries, Ketu apporte l’infection et Mars l’inflammation par l’excès de pitta.
  1. Les dosha sont de nature de rajas, une planète rétrorade également. La période bhukti est le conducteur. Jupiter est de nature kapha qui entraîne la manifestation vers le haut du corps.

Nous avons également :

  • La conjonctions de Mars et Jupiter en transit.
  • Le Drishti (regard) de Mars et Jupiter dans le thème natal.
  • Drishti de jupiter en transit en Scorpion (Rakta Dathu)
  • Drishti de Jupiter en Bélier (Rakta dathu) dans la carte natale.
  • Conjonction natale entre Mars et Vénus (planète kapha).

Toutes ces combinaisons impliquant Mars et Jupiter indiquent une alliance puissante (doshadushysmmaruchana) entre raktapitta et kapha.

Lorsque Raktapitta  fait un mélange avec le kapha, la manifestation se dirige vers la zone de kapha, qui est la partie haut du corps (urdhvaga rakta pitta). Ce qui provoque le saignement de la gencive.

  1. Période Maha et pratyantara dasha de Rahu positionné en Capricorne nous renvoie vers une instabilité de Mamsa dathu.
  1. Transit de Rahu en Bélier (Rakta dathu) qui vicie ce tissu.
  1. Transit de la Lune en Cancer le jour de la consultation renforce l’idée du rasa dathu en cause.
  1. Rahu en mahadasha et pratyantara dasha (en Maison de 2 de la Lune) montre que la cause est ce qui est ingéré.
  1. Pratyantara dasha Rahu : vikriti vata. Pour qu’il y est manifestion, vata joue le rôle. Je pense ici à Kaphavruta vata: kapha a enveloppé vata.

Vyadhi avastha (état du déséquilibre)

  • Vega avastha : épisode fort (état de crise)
  • Dosha paka avastha 
  • Nava : infection installé depuis quelques jours.
  • Srotovaygunya :  mauvaise structure des srota.

Nidanpanchak (Rog pariksha)

  1. Hetu (cause) :

Trividahetu rasanendriya :

Atiyoga (contact en excès) avec le sens du goût : Katu (piquant), Snigdha (huileux) et Ushna (chauffant).

Mithyayoga (mauvais contact) : débris alimentaire est venu irriter la gencive et crée l’infection. Saignement spontané fréquent (brossage des dents).

Pradnyaparadha

            Dhi (habilité à prendre une décision) : erroné = pitta vicié.

Parinam (l’effet du temps)

            Période de vie Vata/ saison pitta (grosse chaleur)

            Maha dasha vata

Viprakustha : exposition longue (raktapitta)/ exposition longue pour l’alliance entre raktapitta et kapha. L’irritation à provoqué le débordement (infection de la gencive).

Ubbaya hetu (cause qui aggrave en même temps les dosha et les dathu) : raktapitta

Vyanjaka hetu (cause qui aggrave la manifestation): poivre + gingembre + grosse chaleur.

Baya hetu (cause externe) : infection bactérienne.

Supprimer la cause pourrait suffire à soigner le déséquilibre grâce à l’homéostasie.

  1. Purva rupa (naissance du déséquilibre) :

Salivation excessive, mauvaise haleine.

Shatkriyakala (les 6 temps du déséquilibre). Chaque dosha qui a été aggravé doit passer par les 6 étapes de manière à provoquer une maladie.

            Vyakti : manifestation

  1. Rupa (symptôme du déséquilibre)

Saignement gingival, inflammation gingivale, humidité, récession gingivale, mauvaise haleine, fatigue = raktapitta dans la zone kapha.

  • Rupa spécifique : Urdhvaga: gencive qui saigne.
  1. Samprapti (pathogenèse):

Maha dasha et Pratyantara dasha Rahu (vata) sont responsable de facteurs mentaux d’agitation, de chagrin, de peur, d’excitation. Cela vicie le rasa dathu et crée sa sécheresse. La sécheresse engendre pitta.

La consommation de substances Katu (piquant), Tikta (amer), Ushna (chaud), etc., vicie davantage le sang (rakta dathu).

Lorsque kapha est vicié et accompagné de rakta pitta, il atteint une affinité spécifique vers le haut du corps (zone de kapha) afin de manifester la maladie.

Rakta dathu vicié par pitta provoque des saignements spontanés.

La gencive est concernée par Mamsa dathu (tissu musculaire) et Rakta dathu (tissu sanguin).

Rahu de naissance dans Mamsa (Capricorne) et en transit sur Rakta dathu (Bélier) induit une instabilité de la gencive qui se manifeste par des saignements spontanés.

Au moment de l’infection, la personne consommait des graines de charbon Marie qui à provoqué des irritations de la gencive par le stockage de débris alimentaire entre les dents.

L’excès à ce moment du kapha (mucus) dans la bouche (bodhaka kapha) à induit le développement de bactéries provoquant l’infection et l’inflammation.

Nous remarquerons également que Shukra dathu (Vénus) est affaiblie par l’instabilité de Rahu, ce qui implique une faiblesse de la réponse immunitaire.

En conclusion, les facteurs responsables de Shitada (gingivite) sont la viciation de kapha et de Rakta dathu : Samsarga : déséquilibre crée avec 2 dosha. Alliance entre raktapitta et kapha.

L’ingestion des substances Amla (acide), lavana (salé), katu (piquant), donc Sara guna (qualité mobile) conduit à la récession gingivale.

fractal-2428531_1920

Samprapti (pathogenèse) de shitada (gencivite):

 

Samprapti

Thème natal (Jyotish)

Le jour de la manifestation du déséquilibre (Jyotish + observations)

Ojas

Affaiblie 

Affaiblie

Prana

Affaiblie

ok

Manas

Sattva/ tamas

Vicié (période vata)

Buddhi

Rajas

Dhi vicié

Dosha

 

Kapha, Rakta Pradhana (cause)

Dushya (alliance)

 

Rasa, Rakta, Mamsa

Srota

 

Rasa vaha, Raktavaha, Mamsavaha

Srotodushti (dysfonctionnement des srota)

 

Atipravruti (excès de production)

Agni

Jatharagni visham

Dhatvagni visham (Rakta agni)

Jatharagni tikshna

Dhatvagni tikshna (rakta agni)

Vyadhi marga

 

Raktapitta : shakhamarga

Sadhya asadhya (pronostic)

 

Infection : Sukha sadhya

Raktapitta : Krucha sadhya

  1. Upashay (voir cikitsā)

Application judicieuse de dravya (substance) Kashaya (astringent) et Tikta (amer)

La différence entre Upachaya et Cikitsā :

Lorsqu’un traitement est donné dont l’objectif est le diagnostic, il s’appelle Upashay chikitsa.

Lorsqu’il est poursuivi après la confirmation du diagnostic il s’appelle Chikitsa.

 

herve cussot

Chikitsa (recommandations)

Recommandation de l’arrêt total de ces compléments alimentaires qui ne faisaient qu’aggraver son état.

J’ai choisi de diminuer le niveau de kapha et pitta dans les tissus impliqués.

Voici les recommandations :

  • Bain de bouche (3X/ jour) avec de l’huile de sézamme + curcuma + neem.
  • Prise d’½ cuillère à café rase de Curcuma + neem (3X/jour) avec une gorgée d’eau tiède.
  • Massage des dents (brossage impossible) avec du neem + Haritaki.
  • Arrêter le vin, et les substances piquantes.

L’huile de sézamme donne de la force aux gencives et guérie les blessures (Vranaghna karma).

Le curcuma purifie le Rakta dathu (Raktadoshodham).

Le curcuma est antibactérien grâce à sa saveur (rasa) amer. En externe, il est hémostatique et en interne, il fluidifie le sang.

Il est utilisé dans les affections pitta-kapha à faibles doses.

Le neem est un excellent antibactérien. La saveur amer diminue l’humidité et devient un poison pour les parasites, champignons, virus et bactéries.

Le neem guérie les blessures (Vranaghna karma). Il soulage l’hyperacidité.

Il est Raktapittaghna, atténue les hémorragies spontanées (il diminue la chaleur)….

Kapha dosha est le facteur responsable du maintien de la stabilité de tous les tissus du corps. Par conséquent, il est évident que Rakta et Kapha normaux maintiendront le contour de la gencive.

 

Selon le Jyotish, la tendance actuelle est au déséquilibre de vata, pour cela il lui a été recommandé des exercices simple de pranayama.

Pour raktapitta : vasa + amalaki + manjishta

Sujet à la séchresse du rasa dathu : attention à bodakha kapha

Dernières nouvelles

Le soulagement c’est vu dès le 1er bain de bouche. L’infection à disparu en 3 jours.

Lors d’un dîner entre amis, il m’a confié avoir bu un verre de vin. Ce verre de vin à provoqué une sensation d’inflammation au niveau de la gencive.

 

La gencive reste fragile

 

spiritualité dans l'astrologie védique
Vous souhaitez vous former à l'astrologie ayurvédique